Four ventilé ou four à sole, quel est le meilleur choix ?

Véritables alliés des boulangers et pâtissiers, les fours ventilés et fours à soles sont très populaires dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie. Et pour cause, le four de boulangerie est un équipement primordial pour assurer le bon fonctionnement d’une ligne de production, qu’elle soit artisanale ou industrielle. Néanmoins, lors de la conception ou de la rénovation d’un laboratoire de boulangerie-pâtisserie, il n’est pas toujours simple de savoir quel équipement sera le plus adapté à vos besoins, d’autant plus que le nombre de modèles présents sur le marché ne cesse de progresser. Afin de vous aiguiller dans votre choix, découvrez toutes les spécificités du four ventilé et du four à sole à travers cet article.

Les spécificités du four ventilé et du four à sole

Semblables mais ayant une utilité différente, le four ventilé et le four à sole sont des outils indispensables à toutes boulangeries-pâtisseries.

Le four ventilé

La particularité du four ventilé est qu’il est équipé d’un ventilateur qui diffuse de l’air chaud pour la cuisson des aliments. Ce four est principalement utilisé pour la cuisson de pâtisseries et de viennoiseries en tous genres, mais il est aussi possible de s’en servir pour la cuisson du pain.

Le four ventilé possède également une ou plusieurs turbines, permettant de garantir la diffusion d’air chaud entre les plaques afin de réaliser une cuisson à chaleur tournante.

four à sole boulangerie

Ainsi, le four ventilé est un équipement primordial pour tout professionnel du milieu de la boulangerie-pâtisserie souhaitant réaliser des recettes riches en originalité et en saveurs. Grâce à la diffusion de chaleur homogène et régulière, le four ventilé offre une cuisson uniforme et plus rapide qu’avec un four rotatif. Parfaitement intégrable au sein d’un laboratoire de boulangerie-pâtisserie, le four rotatif représente un réel atout pour développer une gamme de produits de pâtisserie ou de viennoiseries.

Le four à sole

Adapté à la cuisson de pains et de baguettes, mais aussi de pâtisseries et viennoiseries, le four à sole est le véritable allié du boulanger-pâtissier. Possédant plusieurs étages ou compartiments, le four à sole offre une parfaite distribution de chaleur et garantit une régularité dans la cuisson des préparations culinaires.

Le four à sole possède un avantage en comparaison avec le four ventilé : la régulation des températures. En effet, le four à sole offre la possibilité de régler séparément la température de chaque sole grâce au tableau de commande, permettant une totale maîtrise de la cuisson.

Le four à sole est également facilement encastrable afin de l’intégrer parfaitement au sein d’un laboratoire de boulangerie-pâtisserie. Pour une utilisation optimale, vous pouvez opter pour le four à sole avec élévateur enfourneur, réputé pour sa praticité.

Quel four choisir pour un laboratoire de boulangerie-pâtisserie ?

Afin de choisir le four parfaitement adapté aux besoins de votre établissement, il convient dans un premier temps de faire un bilan de vos besoins. En effet, en fonction des préparations que vous souhaitez proposer à la vente, votre choix s’orientera naturellement vers un four en particulier. Ainsi, si vous souhaitez principalement proposer des produits de boulangerie, il est conseillé d’opter pour un four à sole, très réputé pour sa praticité et sa modulabilité. À l’inverse, si votre boutique est plutôt orientée vers la pâtisserie, le four ventilé sera plus adapté pour la cuisson des gâteaux, biscuits et viennoiseries en tous genres.

Le second critère à prendre en compte pour faire votre choix est le prix. Et pour cause, les prix varient grandement entre ces deux types de fours. Ainsi, si vous possédez un budget serré, le four ventilé sera davantage adapté à vos besoins (comptez entre 1 000 € et 10 000 €, selon les modèles). Si vous avez un budget plus élevé, vous pourrez alors opter pour un four plus haut de gamme en choisissant un four à sole (budget de 5 000 € à 45 000 €).