Le principe de fonctionnement de la tour aéroréfrigérante

La tour aéroréfrigérante : qu’est-ce que c’est ?

Également appelée tour de refroidissement, la tour aéroréfrigérante (TAR) est un échangeur de chaleur air/eau, dans lequel l’eau à refroidir est directement mise en contact avec l’air ambiant.

Ainsi, la tour aéroréfrigérante est un système de refroidissement d’eau conçu pour être utilisé dans un circuit fermé. Davantage adaptée aux puissances frigorifiques élevées, la TAR permet d’acquérir une meilleure efficacité énergétique qu’avec des équipements semblables comme le condenseur à air ou encore l’aéroréfrigérant sec.

La tour aéroréfrigérante est souvent utilisée seule ou en complément d’un groupe froid pour les systèmes de climatisation du secteur tertiaire comme les immeubles de bureaux, hôpitaux, centre commerciaux, universités… La tour de refroidissement est également populaire dans le secteur de l’industrie. Elle est notamment utilisée pour refroidir les cycles de production, notamment dans le secteur pharmaceutique, agroalimentaire ou encore métallurgique.

tour de refroidissement

Les trois types de tours aéroréfrigérantes

Bien qu’il existe plusieurs modèles pour chaque type d'aéroréfrigérants, on distingue principalement trois grandes familles.

La tour ouverte

La spécificité de la tour de refroidissement ouverte est qu’elle ne comporte aucune séparation physique entre le circuit primaire et secondaire. Ainsi, l’eau à refroidir est directement conduite à l’intérieur de la tour et est distribuée de manière homogène en partie haute. L'air, en contact direct avec l'eau à refroidir, abaisse sa température par évaporation. La ventilation mécanique prend ensuite le relais en véhiculant l’air à contre-courant de l’eau. Enfin, l’eau refroidie est ensuite récupérée dans le bassin pour retourner au process.

La tour fermée

La tour aéroréfrigérante fermée est composée d’une séparation physique entre le circuit primaire et secondaire. Ainsi, l’eau à refroidir circule dans un échangeur à plaques, qui est collé à la section ouverte. Avec les deux circuits isolés, l’échange thermique s’effectue à la fois au travers de l’échangeur à plaques, mais également dans le packing sur le même principe d’évaporation d’eau que la tour ouverte. Pour rappel, le packing est le principal composant d’une tour de refroidissement, il constitue la surface d’échange thermique entre les fluides.

La tour hybride

La tour de refroidissement hybride est une tour accompagnée d’une batterie sèche anti panache. L’ajout de cette batterie permet de réduire, voire dans certains cas de supprimer totalement le panache. Pour rappel, le panache est souvent associé à de la pollution, mais il ne s’agit en réalité que de vapeur d’eau. Outre la suppression de panache, cette tour aéroréfrigérante permet de réduire drastiquement la consommation d’eau (jusqu’à 80 %).

Les critères à prendre en compte pour votre tour aéroréfrigérante

La longévité : afin de garantir une longue durée de vie à votre tour de refroidissement, il est important de sélectionner une tour conçue avec des matériaux robustes, tels que des tôles épaisses en acier inoxydable.

La sécurité : suivant votre domaine d’activité, votre tour aéroréfrigérant devra être adaptée aux risques potentiels liés à votre secteur. Pour le milieu de l’industrie, où la sécurité est une question particulièrement cruciale, il est conseillé d’opter pour des aéroréfrigérants dotés de moteurs anti-déflagration, qui permettent une utilisation plus sécurisée des tours de refroidissement.

L’économie d’énergie : si vous souhaitez optimiser vos performances énergétiques, il est possible d’équiper une tour aéroréfrigérante de moteurs à vitesse réglable. Vous pourrez ainsi moduler la puissance de refroidissement afin de réduire votre consommation énergétique, sans pour autant dégrader la qualité de confort thermique.

La résistance anti encrassement : une atmosphère sale ou polluée entraîne la défectuosité rapide des équipements. Afin de lutter contre ce phénomène d’encrassement, il faudra choisir des tours de refroidissement adaptées, fonctionnant à base de tubes en aluminium extradé ou encore de tubes à ailettes. Ces pièces empêcheront l’air de s’introduire dans les tubes et faciliteront le nettoyage du système.

Les performances aérauliques : si vous souhaitez obtenir de meilleures performances en termes de ventilation, vous pouvez opter pour des tours aéroréfrigérantes équipées de groupes moto-ventilateurs. Très performants, ils limitent également les nuisances sonores.

Vous souhaitez obtenir plus d'informations ?