Les étapes pour créer et agencer une cuisine professionnelle

La création ou rénovation d’une cuisine professionnelle représente un projet d’envergure, demandant beaucoup de travail, de préparation et d’investissement. Ainsi, quelles sont les étapes à suivre pour concevoir et aménager une cuisine professionnelle ? Découvrez-les à travers cet article.

Établir des besoins précis

Pour équiper une cuisine professionnelle parfaitement adaptée à vos besoins, il est primordial d'identifier dans un premier temps vos besoins en termes d’espace, d’équipements ou encore de matériels. L’objectif est d’optimiser le confort et la fonctionnalité de votre cuisine.

Pour cela, il faut tout d’abord se poser la question du matériel nécessaire à votre activité, en tenant compte de vos besoins et du budget alloué à ce projet. Il faudra également veiller à bien prendre en compte votre espace de stockage, afin qu’il puisse accueillir sans problème votre approvisionnement de matières premières, mais aussi le mode de cuisson des aliments, leurs traitements, le système de distribution (avec les liaisons chaudes ou froides), la vaisselle, le service, sans oublier le traitement des déchets.

En faisant appel à un expert des cuisines professionnelles, vous pourrez plus facilement affiner votre liste de besoins pour concevoir la cuisine professionnelle qui vous conviendra le mieux.

cuisine professionnelle

Choisir les matériaux adaptés à vos besoins

Le choix des équipements et matériaux constitue une étape cruciale dans la création de votre cuisine professionnelle. Préparation, cuisson, stockage ou vaisselle, le choix des matériels influence la qualité finale de vos préparations. En optant pour des équipements parfaitement adaptés, vous privilégiez la qualité, le bon fonctionnement et l'ergonomie. Veiller au respect des critères techniques est essentiel pour que votre matériel s'adapte parfaitement à sa fonction. Parmi eux, nous pouvons citer les critères de dimensions, de capacité, de rendement énergétique, de respect de l’hygiène… Ainsi, pour garantir au mieux la qualité de vos équipements de cuisine professionnelle, il est recommandé d'investir dans des marques fiables, synonymes de qualité.

Définir un type d’agencement

Après l’étape de définition des besoins et de choix des matériaux, vient le moment de définir un type d’agencement parmi les différentes dispositions possibles. Parmi eux, nous retrouvons l’agencement en îlot, correspondant à une configuration circulaire avec un poste central de préparation ou de cuisson. Cette configuration en îlot facilite grandement la communication au sein du personnel et la supervision du chef de cuisine. Bien souvent, l’agencement en îlot convient mieux aux restaurants possédant une surface assez grande, pour que l’îlot ne représente pas un obstacle pour l’équipe.

Le second type d’aménagement est l’agencement en chaîne de préparation. Il se compose d’un îlot central ou d’une rangée qui débute par la préparation des aliments et se termine avec des plats finis, prêts à être envoyés en salle. L’agencement en chaîne de préparation facilite la production de nombreux plats du même type, préparés en grande quantité à chaque service. Ce dispositif est adapté pour fonctionner avec plusieurs cuisiniers qui ont chacun la responsabilité d’une partie du processus de production des plats. C’est d’ailleurs souvent la disposition la plus adaptée aux restaurants de type fast-foods, ou aux restaurants proposant des menus limités comme les pizzerias.

L’agencement en coin-cuisine est également une bonne alternative pour les restaurants avec un espace réduit et un personnel limité. Avec ce type d’aménagement, tous les postes de préparations et équipements sont positionnés sur le pourtour de la cuisine.

Si vous souhaitez donner un côté plus spectaculaire à votre cuisine, un agencement en cuisine ouverte est la formule idéale ! En effet, cet aménagement permet aux clients de voir les opérations qui se déroulent habituellement en coulisses. Bien qu’il soit préférable d’éloigner autant que possible les appareils de cuisson des clients pour garantir leur sécurité, l’agencement en cuisine ouverte devient de plus en plus populaire. L'avantage de cette disposition est que la cuisine ouverte constitue un réel divertissement, souvent très apprécié par les clients. Elle permet également de tirer le meilleur parti d’un espace réduit. Vous pouvez également créer un espace plus intimiste, en installant des sièges à la table du chef grâce à des tabourets de bar près de la cuisine. Ce type de cuisine se retrouve généralement dans les restaurants plutôt haut de gamme, ou encore les restaurants qui disposent d’un petit espace. Au-delà de son aspect fonctionnel, cette cuisine sera une réelle plus-value dans l’expérience au restaurant.

Le dernier type d’aménagement est l'agencement en poste de préparation, qui consiste à créer des postes de travail distincts pour chaque type d’activités dans la cuisine ou encore pour chaque sorte de plats préparés. Ainsi, un restaurant peut avoir un poste de préparation pour les viandes, pour la friture, pour la cuisson… Cet agencement assure la bonne organisation de la cuisine et permet la préparation simultanée de différentes sortes de plats. Cette configuration convient mieux aux restaurants proposant différents menus distincts et avec une assez grande brigade. Ainsi, nous retrouvons régulièrement ce type de cuisine dans les hôtels-restaurants, les cuisines de collectivités ou cuisines très spacieuses.

Veillez au respect des réglementations sanitaires

Dans un premier temps, les locaux accueillant votre cuisine professionnelle doivent être adaptés pour le nettoyage et la désinfection des différents équipements la composant. C’est d’ailleurs pour cela qu’il faut veiller à choisir les bons matériaux, pour le sol, les murs, les portes, les plans de travail…

Vos locaux doivent également prévenir le contact avec des substances dangereuses ou toxiques vis-à-vis des denrées alimentaires (être vigilant aux matières issues des plafonds, éclairages…).

Aussi, les locaux de votre cuisine doivent faciliter l’aération et la ventilation des pièces afin d’obtenir une parfaite maîtrise de l’hygrométrie. Pour cela, il faut veiller à choisir une hotte aspirante de qualité, pouvant répondre à vos besoins selon la taille de votre cuisine professionnelle.

Ensuite, il est important de choisir des éclairages optimisés pour votre surface de travail : un éclairage parfaitement adapté permet de repérer plus facilement les résidus de denrées alimentaires, facilitant ainsi l’entretien de la cuisine.

Enfin, les locaux doivent être équipés de moyens d’évacuation des eaux résiduaires de lavage.