La norme ISO 50001

Réalisée à la demande de l’ONUDI (Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel), la norme ISO 50001 fait partie des plus de 21500 normes établies par l’Organisation Internationale de Normalisation. Datée de 2011, la norme spécifie des exigences applicables aux Systèmes de Management de l’Energie (SME). Elle vise à l’amélioration de la performance énergétique des organisations, dans de nombreux secteurs économiques. La norme établit un cadre pour les installations industrielles, établissements commerciaux, institutionnels ou étatiques, qui leur permet de gérer l’énergie. Enfin, elle apporte la preuve qu’un organisme se conforme à la politique énergétique qu’il s’est fixé.

Un extrait du texte de la norme est disponible dans la plaquette de l’ISO « Gagner le défi de l’énergie avec ISO 50001 », page 8 du PDF. Pour se procurer le texte intégral : ISO 50001

L'importance de la norme ISO 50001

Pour assurer le fonctionnement de toute activité, l’énergie est indispensable. Or, elle représente un coût, sur le plan économique mais aussi environnemental et sociétal. Un organisme n’a aucune maîtrise du coût de l’énergie et ne peut pas toujours utiliser des énergies renouvelables ; toutefois, il est en mesure d’optimiser sa gestion de l’énergie qu’elle consomme. En conséquence, elle aura un impact positif sur l’environnement, en tant qu’elle favorisera la préservation des ressources énergétiques et limitera son impact environnemental, comme le réchauffement climatique par exemple. Enfin, l’organisation prendra ainsi l’initiative de pousser à l’amélioration des techniques en matière d’énergie.

La norme ISO 50001 en sept objectifs

Cette norme fournit aux organisations des stratégies de management pour accroître leur efficacité énergétique, dont les objectifs sont les suivants (Plaquette ISO « Gagner le défi de l’énergie avec ISO 50001 ») :

«
Aider les organismes à utiliser plus judicieusement les ressources en place consommatrices d’énergie

  • Établir des conditions de transparence et faciliter la communication sur le management des ressources énergétiques
  • Promouvoir les meilleures pratiques de management de l’énergie et renforcer les bons comportements dans ce domaine
  • Aider les unités d’exploitation à évaluer et à privilégier la mise en application de nouvelles technologies à haut rendement énergétique
  • Fournir un cadre pour favoriser l’efficacité énergétique tout au long de la chaîne d’approvisionnement
  • Faciliter l’amélioration en matière de management de l’énergie dans le contexte des projets de réduction des émissions de gaz à effets de serre
  • Permettre l’intégration à d’autres systèmes de management déjà en place (environnement, santé et sécurité)

»

Fonctionnement et mode opératoire

ISO 50001 est fondée sur les modèles de systèmes de management des normes ISO 9001 (management de la qualité), ISO 14001 (management environnemental), ISO 22000 (sécurité des denrées alimentaires), et ISO/CEI 27001 (sécurité de l’information).

ISO 50001 définit un cadre d’exigences permettant aux organismes d’agir sur plusieurs plans :

«
Élaborer une politique pour une utilisation plus efficace de l’énergie

  • Fixer des cibles et des objectifs pour mettre en œuvre la politique
  • S’appuyer sur des données pour mieux cerner l’usage et la consommation énergétique
  • Évaluer les résultats
  • Examiner l’efficacité de la politique
  • Améliorer de façon continue le management de l’énergie.

La norme ISO 50001 peut être mise en œuvre seule, ou intégrée à d’autres systèmes de management.
»

ISO 50001 ne fixe pas de cibles particulières pour améliorer la performance énergétique ; ainsi, toute organisation peut mettre en œuvre ISO 50001, et adapter son application aux contraintes de son cadre d’activité.

Pour attester de la conformité à ISO 50001, une certification peut être effectuée par une tierce partie, mais aussi par une seconde partie (par les clients) ou par une première partie (auto-déclaration de conformité).